Les mad skills qui vous font sortir du lot !

June 15, 2020 Raphaëlle Covilette

Les mad skills, kézako ?

Le concept de mad skills nous vient tout droit de la Silicon Valley, à l’affût d’innovations et de profils singuliers. Il désigne littéralement les « compétences folles », autrement dit nos aptitudes atypiques. Il peut s’agir d’une passion sportive, d’un loisir qui sort des sentiers battus ou même d’un parcours singulier.

Les mad skills peuvent révéler une créativité décapante, un leadership hors norme, ou même une persévérance à toute épreuve. Ces derniers agissent comme des révélateurs de nos traits de personnalité.

La fin des employés modèles ?

Alors que 85% des métiers qui seront exercés dans dix ans n’existent pas encore [1], il devient de plus en plus crucial de miser sur ces fameux mad skills. A l’heure où il faut imaginer les innovations de demain et repenser les process internes, les profils atypiques ont le vent en poupe !

Bons diplômes, bonnes écoles… pendant longtemps, les profils sécurisants et présentant sur le papier peu de risques, ont constitué le gros du bataillon des recrutements. Aujourd’hui, plutôt que de créer des fabriques de candidats modèles, il est devenu essentiel de diversifier ses équipes et de se doter de profils atypiques. Exit l’ère des profils lisses et ultra-conformistes ! Il est temps d’oser… et de sortir de sa zone de confort.

La carte sésame pour sortir du lot

A candidat égal, ce sont les fameux mad skills qui peuvent faire la différence. L’époque où le recruteur survolait la traditionnelle case « loisirs » du CV est révolue. Il est temps d’oublier le triptyque « lecture, cinéma, voyages » et de cesser de passer sous silence ses particularités, ses talents cachés ou ses aptitudes originales. Il s’agit de mettre en avant sa personnalité différenciante et d’en finir avec le mythe du « bon petit soldat ».

Le graal : Le trio hard, soft et mad skills

Alors, les mad skills sonnent-ils le glas des hard skills et des softs skills ? Pas du tout ! En réalité, c’est le trio hard, soft et mad skills qui fait du sens. Sans compétence technique, sans compétence humaine, les mad skills ne font que peu de sens. Aucune entreprise ne souhaite recruter dans ses rangs un trublion, dépourvu de tout bagage métier ou de toute aptitudes humaines. Il faut donc présenter le juste équilibre !

Les contenus Kokoroé sont disponibles sur Cornerstone Content Anytime.

 

 

[1] 85% des métiers qui seront exercés dans dix ans n’existent pas encore : Etude Pôle Emploi, https://www.pole-emploi.fr/actualites/85-des-emplois-de-2030-n-existent-pas-encore-@/article.jspz?id=684472

A propos de l'auteur

Raphaëlle Covilette

Diplômée de l’ESCP, Raphaëlle Covilette débute au sein d’Accenture avant de se spécialiser dans les RH. A 30, elle co-fonde la startup Kokoroe, dédiée aux formations en ligne aux com-pétences de demain. Distinguée parmi les « 94 Women who disrupt Tech in France » par Forbes, Raphaëlle Covilette intervient régulièrement sur les thèmes du « Future of work » et de la formation en ligne.

Suivre sur Twitter Follow on Linkedin Plus de contenu de Raphaëlle Covilette
Article précédent
RH : 5 conseils pour rassurer en période d’incertitude
RH : 5 conseils pour rassurer en période d’incertitude

Article suivant
Les enjeux de la relation collaborateur
Les enjeux de la relation collaborateur

de MARKESS by exægis pour Cornerstone

×

Accéder à notre bibliothèque gratuitement en remplissant ce formulaire

Prénom
Nom
Poste occupé
Entreprise
Taille de l'entreprise
Pays
S'abonner à toutes les communications
!
Merci!
Error - something went wrong!