Mettre l’humain au cœur de l’expérience apprenant digitale dans le milieu associatif

January 20, 2020 Alexandra Anders

A l’heure du tout-numérique, de nouvelles problématiques liées à la gestion des compétences, de la formation, du recrutement ou encore des données utilisateurs voient le jour et touchent tous les secteurs d’activités, sans exception. Les organisations à but non-lucratif n’y échappent pas.

Aujourd’hui, les associations adoptent une approche plus stratégique de la gestion de leurs ressources humaines, qui tend vers la digitalisation de leurs processus. La transformation digitale est à l’ordre du jour pour permettre aux équipes dirigeantes de gagner du temps et de l’efficacité – et, répondre aux besoins des bénévoles et des collaborateurs. En effet, d’après le dernier sondage réalisé par HelloAsso, La Fonda et Mouvements associatifs, 64 % des responsables associatifs exprimaient le souhait de monter en compétences (échanges de bonnes pratiques, formations, partage du savoir-faire, coaching…)

Pour éviter le rejet de ces nouveaux outils au sein d’un environnement centré sur l’humain, il est essentiel d’optimiser l’expérience apprenant pour maintenir la mobilisation et l’engagement des bénévoles.

Garantir des contenus d’actualité, diversifiés et faciles d’accès

La digitalisation de la gestion des processus RH donne aux responsables de la formation les outils nécessaires pour élaborer une stratégie efficace et permettre aux bénévoles de monter en compétences. Allier les formations classiques en présentiel aux cours en ligne par exemple favorise l’interactivité, par l’intermédiaire de chats ou de forums. L’occasion pour les bénévoles et les collaborateurs de compléter ou d’approfondir leurs connaissances dans la durée et à leur propre rythme.

Un réel avantage pour les ressources humaines qui peuvent désormais former plus régulièrement. Ainsi, les bénévoles et collaborateurs ont accès à un catalogue de formations recommandées avec des contenus actualisés, variés et qui répondent aux enjeux du terrain. Ils deviennent ainsi les acteurs de leur parcours de formation et profite d’un suivi régulier des responsables RH.

Ces nouveaux formats répondent ainsi aux contraintes rencontrées par les associations sur le terrain : le manque de temps, les besoins de formations accrues et l’insuffisance budgétaire pour les financer, ou encore la nécessité de encore maintenir le lien humain propre à ce secteur.

La classe virtuelle, l’alternative au tout digital

La classe virtuelle est l’un des formats pédagogiques le plus apprécié par les apprenants en milieu associatif. Elle permet de connecter facilement le formateur avec un groupe de bénévoles et/ou collaborateurs par l’intermédiaire d’un système de visioconférence. Ce dispositif permet de réduire les inquiétudes liées au manque d’interactivités humaines, de partager des documents, de discuter par audio ou par chat ou encore de réaliser des projets seul ou à plusieurs.

Les participants à la classe virtuelle se rassemblent alors au même moment, mais à distance. Ces sessions favorisent l’échange et l’interactivité entre bénévoles et collaborateurs, facilités notamment par l’utilisation du chat. Par ailleurs, certaines activités, propices à la discussion, peuvent se révéler plus riches qu’en présentiel :

  • Sondages en temps réel et à chaque fin de sessions,
  • Jeux et quizz ludiques pour vérifier les acquis et les connaissances,
  • Salles virtuelles pour travailler en petits groupes,
  • Simulations, cas pratiques…

A propos de l'auteur

Alexandra Anders

Alexandra Anders is an innovative HR Leader with experience in a diverse range of industries and particular expertise in the implementation of successful change management and performance management tools. Passionate about diversity, inclusion, effective training, development and recruitment processes, and highly competent at implementing strategic HRM with a focus on driving performance and retaining talent in the global economy.

Suivre sur Twitter Follow on Linkedin Plus de contenu de Alexandra Anders
Article précédent
La diversité en entreprise : comment instaurer une stratégie RH plus éthique ?
La diversité en entreprise : comment instaurer une stratégie RH plus éthique ?

#Diversité – Miser sur l’existant pour développer une stratégie RH plus éthique

Article suivant
Fonction RH, du support à l’impulsion
Fonction RH, du support à l’impulsion

De l’impact de l’environnement sur la fonction #RH ou comment le service RH passe du rôle de support à celu...

×

Accéder à notre bibliothèque gratuitement en remplissant ce formulaire

Prénom
Nom
Poste occupé
Entreprise
Taille de l'entreprise
Pays
S'abonner à toutes les communications
!
Merci!
Error - something went wrong!