Quand la formation rencontre l’IA

December 10, 2018 Marc Altimiras

AI connect diagram concept

On pensait la vague d’innovation créée par l’Intelligence Artificielle (IA) arrêtée aux secteurs comme la santé, la banque, l’assurance.... C’était sans compter la brique RH et « formation professionnelle », preuve que l’IA va s’immiscer dans toutes les industries, et ce même si l’on méconnait encore les transformations opérées par l’IA.

Actualiser et améliorer les compétences de chaque collaborateur, c’est la promesse des décideurs RH à l’heure de la transformation digitale. L’objectif ? S’entourer de talents qualifiés, prêts à s’adapter aux métiers d’avenir. Toutefois, on peut se demander si la formation continue, délivrée par les entreprises, suffit à augmenter leur courbe de croissance ?

Non, selon les experts en IA. Alors que les RH se transforment, ils rappellent l’importance de tirer profit de cette technologie pour arriver à soutenir de nouveaux modes d’apprentissage et perfectionner ainsi les compétences des collaborateurs. Une solution gagnant-gagnant donc. D’un côté, l’entreprise se développe à grande vitesse sur un marché très concurrentiel, de l’autre, les collaborateurs bénéficient de méthodes d’apprentissage adéquates, sur des sujets de pointe.

La formation professionnelle est influencée par les nouvelles habitudes de consommation digitales des collaborateurs, notamment la possibilité de rechercher, découvrir ou encore personnaliser leur expérience. Face à ce constat, le challenge aujourd’hui est de rendre la recherche et l’utilisation de la formation aussi naturelle que lorsque l’on regarde du contenu sur Netflix, ou que l’on partage ses listes musicales sur Spotify.

Ainsi, en utilisant l’IA, les collaborateurs pourront recevoir des suggestions de formation personnalisées, en se basant sur leurs préférences, précédemment enregistrées. Cette proposition fait d’une pierre deux coups : non seulement les collaborateurs sont encouragés à apprendre, mais ils sont également formés sur des contenus adaptés à leurs besoins et attentes. 

Pour rester dans la course à la compétitivité, les méthodes d’apprentissage doivent être repensées, et les outils de formation modernisés. Le chantier est déjà lancé au gouvernement avec le rapport Villani, mais le chemin reste à faire pour les décideurs RH. De quoi d’ailleurs inspirer leurs futurs plans de formation, à l’horizon 2019.

A propos de l'auteur

Marc Altimiras

Marc Altimiras is Regional Vice President South Europe at Cornerstone OnDemand, leading the sales operations for Spain and Italy.  Mark has over 20 years' experience in enterprise solutions sales and business strategy. He has a passion for people, technology and innovation, and truly believes that the key to a company’s success is the people that build it.

Suivre sur Twitter Follow on Linkedin Plus de contenu de Marc Altimiras
Article précédent
Automatisation de l’emploi : faut-il se protéger des robots ?
Automatisation de l’emploi : faut-il se protéger des robots ?

2,1 millions. C’est le nombre d’emplois en voie de disparition, selon une étude de l’Institut Sapiens. L’au...

Suiv
CC18 Adam Miller Keynote
CC18 Adam Miller Keynote

At this year’s Cornerstone Convergence event, our CEO Adam Miller’s keynote speech addressed the need for c...

×

Accéder à notre bibliothèque gratuitement en remplissant ce formulaire

Prénom
Nom
Poste occupé
Entreprise
Taille de l'entreprise
Pays
S'abonner à toutes les communications
!
Merci!
Error - something went wrong!