Oh non… c’est un monstre : les enseignements à tirer de Pokémon Go

September 8, 2016 Sascha Grosskopf

Gamifié ». Que pouvons-nous apprendre d’autre de Pokémon?

Analyse de monstres

Il existe des centaines de Pokémon différents, mais chaque dresseur ne peut en former que 6 simultanément. À vous donc de choisir la meilleure équipe pour remplir vos objectifs.

Dans le monde réel, le formateur a besoin des meilleures formations pour les meilleurs apprenants. Ne gâchez pas votre temps et vos ressources. Créer des expériences d’apprentissage basées sur le rôle est un bon moyen pour y parvenir.

Laissez faire les monstres

Pour former vos six premiers Pokémon, vous devez les laisser pratiquer autant que possible. Comme dans le monde réel, apprendre en faisant reste la meilleure option – apprentissage en mode « pull » plutôt que « push ».

Des monstres sociaux

Alors que les batailles de Pokémon se déroulent généralement à un contre un, il existe une option permettant d’associer votre équipe de 6 Pokémon à une autre. Si l’un des Pokémon a du mal, un autre peut le remplacer, et en collaborant, ils peuvent partager les résultats et l’expérience.

Compétences

Même après beaucoup de temps de jeu, chacun de vos Pokémon ne peut utiliser que quatre compétences à la fois. Lorsque vous ajoutez une nouvelle compétence, vous devez arbitrer et décider quelle compétence doit être conservée ou supprimée. Votre prise de décision sur les compétences nécessaires dans le futur doit être tactique.

Former le formateur

Dans le monde des Pokémon, vous pouvez tester vos compétences en vous mesurant aux leaders reconnus de tels ou tels domaines. Si vous les battez, vous obtenez un badge. Si vous récoltez tous les badges, vous devenez l’un des meilleurs dresseurs du monde (et intégrez le « Conseil des 4 » ou « Elite 4 »).

Les badges, les tableaux de classement et les points ne sont-ils pas des éléments de motivation permettant d’engager à la fois les apprenants et les dresseurs ?  Laissez les apprenants devenir formateurs et partager leurs connaissances.

Nous adorons tous jouer et nous divertir de temps en temps et devons comprendre qu’il existe désormais des alternatives aux approches traditionnelles d’apprentissage, de collaboration et de développement personnel. Rendez le travail plus fun !

'>Sascha Grosskopf

 

Article précédent
Le bien-être au travail : plus qu’un bénéfice, une véritable stratégie d’entreprise
Le bien-être au travail : plus qu’un bénéfice, une véritable stratégie d’entreprise

a dévoilé cette année que les entreprises ayant mis en œuvre une stratégie de bien-être démontrent non seu...

Article suivant
A la recherche du recruteur idéal
A la recherche du recruteur idéal

; Spécialistes du marketing : parce que les emplois d’aujourd’hui doivent faire l’objet d’une publicité pro...