Le slasher, travailleur du XXIème siècle

May 3, 2017 Geoffroy De Lestrange

La « plateformisation » de l’économie, la valorisation de l’auto-entrepreneuriat encouragent le développement de nouvelles formes d'emplois éloignés du sacro-saint CDI ou du salariat. Les mentalités changent : selon un sondage OpinionWay, 37 % des Français déclaraient en janvier 2016 avoir envie de se mettre un jour à leur compte. « Le salariat ne fait plus rêver les Français et encore moins les jeunes », observe François Hurel, président de l'Union des autoentrepreneurs. La création de startup fait davantage rêver qu’une carrière linéaire dans un grand groupe ! Mais les deux sont cumulables. Comme l’explique l’Insee : « Le statut d'auto-entrepreneur a favorisé l'exercice d'une activité indépendante en complément d'un emploi salarié 

Les entreprises doivent tenir compte de ces nouvelles aspirations pour renforcer l’engagement de ces collaborateurs riches de ressources, et donc précieux pour leur employeur. La réflexion, fondamentale, de la motivation et du sens au travail doit être menée avec l’ensemble des parties prenantes liées au milieu de l’entreprise : législateurs, syndicats, sociologues et philosophes des organisations… Les initiatives qui résulteront de ces discussions n’en auront que plus de portée. Managers et départements RH ont d’ores et déjà un rôle à jouer et peuvent devancer les attentes de la génération slasher en facilitant, par exemple, le fonctionnement en mode projet, l’intrapreneuriat et la création de startups internes. Organisations et salariés seront tous deux gagnants à explorer de nouvelles opportunités en sollicitant davantage la créativité des forces vives de l’entreprise.

 

A propos de l'auteur

Geoffroy De Lestrange

Product Marketing & Communication Director EMEA at Cornerstone OnDemand

Suivre sur Twitter Follow on Linkedin Plus de contenu de Geoffroy De Lestrange
Article précédent
Recrutement et marketing : une communauté d’intérêt
Recrutement et marketing : une communauté d’intérêt

Geoffroy De Lestrange

Article suivant
Cornerstone : un lieu idéal pour s’épanouir
Cornerstone : un lieu idéal pour s’épanouir