Féminisation des conseils d’administration : encore un effort !

January 20, 2016 Corinne Bidallier

A cela plusieurs raisons : déjà en 2007, McKinsey & Company publiait un rapport pionnier qui constatait un leadership, ainsi qu’une capacité d’innovation, de coordination et d'ouverture sur l'extérieur supérieurs lorsque l'entreprise comportait trois femmes ou plus dans les équipes de direction.

Promouvoir une véritable diversité permettant à chaque talent de s’exprimer sans se sentir limité par une norme traditionnelle n’est donc pas seulement une question de responsabilité sociétale. Mais aussi d’efficacité économique. Cette notion de diversité des talents doit donc faire partie intégrante de la culture d’entreprise afin que chacun prenne conscience que la discrimination est non seulement négative pour les personnes qui en sont victimes, mais aussi tout simplement contre-productive pour l’entreprise qui risque de perdre des talents de qualité.

Une entreprise dont le Comité de direction est entièrement masculin diffuse ainsi un message extrêmement négatif sur les chances qu’auraient non seulement les femmes, mais aussi toute autre personne se situant en dehors de la norme préétablie de progresser dans cette organisation. L’ouverture reste la meilleure clé du succès.

'>Corinne Bidallier

 

A propos de l'auteur

Corinne Bidallier

Regional Sales Director

Follow on Linkedin Plus de contenu de Corinne Bidallier
Article précédent
De l’importance de la culture d’entreprise, notamment pour rebondir…
De l’importance de la culture d’entreprise, notamment pour rebondir…

; Établir une culture d’entreprise positive; Mais comment les entreprises peuvent-elles créer une nouvelle ...

Article suivant
Malgré l’invalidation du cadre juridique Safe Harbor, vos données restent protégées chez Cornerstone
Malgré l’invalidation du cadre juridique Safe Harbor, vos données restent protégées chez Cornerstone

; L’accord Safe Harbor était connu comme la méthode la plus courante de transférer des données personnelles...