Droit à la déconnexion

March 1, 2017 Corinne Bidallier

Le droit à la déconnexion ne sera donc utile que s’il s’inscrit dans un dispositif plus global de respect du temps de repos des salariés. À l’heure de l’hyperconnexion généralisée, c’est une initiative qui a du sens, mais qui doit être soutenue par le management et la direction pour s’intégrer, progressivement, dans les cultures d’entreprise. 

'>Corinne Bidallier

 

A propos de l'auteur

Corinne Bidallier

Regional Sales Director

Follow on Linkedin Plus de contenu de Corinne Bidallier
Article précédent
Passer du simple recrutement à l’acquisition de talents
Passer du simple recrutement à l’acquisition de talents

; En tant qu’employeur, votre première priorité doit donc consister à développer un vivier de talents et à ...

Article suivant
Le télétravail, une chance pour les entreprises ?
Le télétravail, une chance pour les entreprises ?

Septembre dernier, un député français a déposé une proposition de loi visant à reconnaître le télétravail c...