Convergence Jour 2 : Utiliser la technologie pour permettre aux gens de devenir extraordinaires !

September 28, 2020 The Rework Editors

La seconde journée de l’édition virtuelle de Convergence est désormais lancée ! Le premier jour, les orateurs ont étalé les opportunités qu’offrent « la nouvelle normalité ». Cette seconde journée reviendra sur le rôle que la technologie jouera pour aider les gens à se préparer au nouveau monde du travail.

La journée s’est achevée sur deux sessions incroyables animées respectivement par Heidi Spirgi, Chief Strategy & Marketing Officer chez Cornerstone et Adam Grant, psychologue et animateur du podcast WorkLife. Auparavant, ce sont écoulées deux heures d’échanges, de keynotes, de networking et de plaisir !

Les gens peuvent se surpasser – Keynote d’ouverture par Heidi Spirgi

Dans sa session, Heidi a détaillé la nouvelle vision et les missions de Cornerstone dévoilées la veille par Phil Saunders, CEO de Cornerstone, dans son discours d’ouverture. Elle a reconnu que si le monde change, on peut choisir d’y participer ou de le subir. Pour cela, il faut décider de s’adapter, d’évoluer, de changer et de prendre du recul.

Voici une vidéo d’Heidi dans laquelle elle explique ce « qu’être extraordinaire » signifie.

La technologie joue un rôle clé pour répondre aux besoins de demain et Heidi a présenté comment Cornerstone exploite les innovations technologiques pour une stratégie de développement des talents plus moderne, personnalisée et unique. Des outils tels que la blockchain, l’IA, le Machine learning ou encore l’ontologie de compétences ne sont pas de vains mots car ils permettent aux collaborateurs d’être compris, guidés et d’avoir un sentiment d’appartenance.

Heidi a clôturé sa session par un message inspirant : « le monde changera après cette pandémie, mais l’ingéniosité humaine le changera pour le meilleur. Les gens peuvent devenir extraordinaires, se libérer des contraintes du passé et, in fine, obtenir d’excellents résultats. »

“Hitting the Digital Transformation highway” par Vincent Belliveau

Vincent Belliveau, EMEA Chief Executive chez Cornerstone, a exposé comment les RH jouent un rôle crucial en aidant leurs organisations à naviguer dans l’incertitude, mais aussi à se digitaliser plus rapidement.

Il a également souligné que si elle peut servir de catalyseur, aucune innovation technologique ou approche novatrice ne fonctionnera si elle n’est pas centrée sur les collaborateurs. Il a ensuite énuméré les quatre (4) éléments qui, selon lui, favoriseront la transformation digitale de la fonction RH :

  1. Aider son entreprise à s’adapter aux nouvelles méthodes de travail ;
  2. Développer une stratégie en matière de compétences, essentielle pour l’entreprise ;
  3. Exploiter les données pour accélérer la prise de décision et améliorer l’efficacité ;
  4. Adopter l’automatisation pour favoriser l’épanouissement des collaborateurs et l’expérimentation de nouvelles méthodes.
 

Vincent a conclu en exhortant les participants à donner la priorité à leurs collaborateurs et ce à chaque étape de leur digitalisation et de ne surtout pas stopper ce processus.

De nouveaux outils de transformation

Pour que les équipes se surpassent, il faut leur donner les moyens de le faire. Lors de la session “Performance and learning: the key to unlocking people potential”, des clients de Cornerstone parmi lesquels Kristy Touchet de Home Bank ; Patrick Sorensen de GS et Lorie Hess de The Bama Companies ont expliqué comment combiner des plateformes de performance et de formation a eu un impact sur le développement des collaborateurs, et ce même pendant la pandémie de la Covid-19. « La formation ne s’arrête pas pendant les périodes difficiles, au contraire elle est plus importante que jamais », déclare Lorie Hess.

Toutefois, les collaborateurs ne sont pas les seuls qui doivent devenir extraordinaires, les équipes RH doivent également être dotées de la bonne technologie. Durant la keynote “How to leverage AI to create an exceptional user experience”, Lars Eichhof et Duncan Miller de Cornerstone ont partagé leurs recommandations en matière d’IA, de Machine learning et d’automatisation. Selon eux, ces technologies permettront de relever les défis de demain, notamment pour analyser un nombre important de candidats et identifier parmi eux les futurs talents.

La formation, élément clé de « la nouvelle normalité »

La « nouvelle normalité » n’est plus tout à fait nouvelle. Jeff Miller, CLO & VP of Organizational Effectiveness et Kimberly Cassady, CTO de Cornerstone ont listé 10 points que les dirigeants doivent identifier dans ce nouveau paradigme. « Nous devons être proactifs et anticiper le changement à venir », détaille Jeff. A quoi faut-il s’attendre en réalité ? Jeff et Kimberly sont revenus sur ces 10 recommandations :

Autre élément essentiel à cette « nouvelle normalité » : la formation. Dans une table-ronde intitulée “Creating a scalable skills development culture”, Vincent Belliveau échange avec Meredith Taghi de Deutsche Post DHL ; Nina Bressler Murphy, de Novartis Learning Institute et Loh Gek Khim, de Singapour Skills Framework sur la façon dont « les compétences sont devenues l’or noir du futur ». En effet, elles permettent le développement des personnes, qui influera sur la croissance et la transformation de l’entreprise.

 
 

Josh Bersin, Global Industry Analyst, est revenu sur l’importance des compétences dans sa session “High velocity learning in the pandemic”. Selon lui, chaque collaborateur, manager et dirigeant doit admettre qu’un changement est en cours aussi bien dans leur travail, entreprise et vie personnelle. Et la formation en est la clé.

 

Afin que l’apprentissage soit efficace, les organisations doivent s’appuyer sur le bon contenu comme l’a expliqué l’équipe Cornerstone Content dans la keynote “Delivering the right content to the right people at the right time”. Afin de s’adapter au nouveau monde, la formation est fondamentale et doit être accessible partout. Comment ? En équipant les collaborateurs afin qu’ils puissent s’adapter et se préparer aux transformations à venir tant dans leur vie professionnelle, que personnelle. Notre offre de contenus propose des cours qui leur permettront d’y parvenir.

Les clients peuvent déjà utiliser ces ressources pour proposer aux apprenants des contenus pertinents. Dans la session “How to engage learners in a rapidly changing world” Bancorp, Hulu et Davita Kidney Care ont expliqué comment les contenus leur ont permis de faire face à la pandémie et aux enjeux sociaux actuels. Bancorp a par exemple mis en place des formations pour former les collaborateurs et les managers sur les préjugés raciaux. Hulu a, de son côté, repensé son interface de formation à l’image de sa plateforme grand public afin qu’elle soit plus intuitive et facile d’utilisation pour ses équipes.

De la résilience pour accompagner le changement de demain et s’y préparer

La culture de l’entreprise aura un rôle clé afin que les collaborateurs acceptent cette « nouvelle normalité ». Dans la keynote “Building mindfulness, resilience and mental wellbeing in a changing world”, Joe Burton, fondateur de Whil a détaillé quels sont les principaux facteurs de stress qui tracassent les collaborateurs.

 
 

Heureusement, il existe différents moyens pour faire face à ces angoisses : la méditation, la conscience de soi, l’autodiscipline, la motivation, l’empathie et les compétences sociales. « Les collaborateurs doivent mettre ces compétences en pratique tous les jours », explique Joe. « Cornerstone et Saba, via un partenariat avec Whil, rendent ces aptitudes accessibles. »

Adam Grant présente la culture de la générosité productive

Pour clôturer la seconde journée de Convergence et l’évènement, le psychologue, auteur à succès et animateur de WorkLife (un podcast de TED), Adam Grant a partagé ses conseils pour encourager les personnes altruistes, essentielles dans une entreprise positive et résiliente.

 

Il a énoncé un conseil simple pour les organisations : reconnaître l’importance des individus qui croient en la générosité et qui se soucient des autres. De telles valeurs doivent éclore aussi bien dans la vie personnelle, que professionnelle. En encourageant ces profils, on évoluera vers un monde dans lequel les gens pourront entretenir de meilleures relations et être plus performants. Merci Adam pour ce discours inspirant qui sonne le glas de Convergence !

 
 

Explorer, rencontrer et apprendre

Entre les sessions, les participants ont également échangé avec les sponsors de l’évènement (merci à eux !). Dans le hall d’exposition virtuel, des sponsors tels que JazzHR, Kokoroe, XOS et bien d’autres ont partagé des vidéos sur leurs solutions et répondu aux questions des participants via un chat. Les discussions portaient aussi bien sur l’utilisation de certaines fonctionnalités, que sur l’histoire de leur entreprise.

Grâce à la fonctionnalité « Explore » de Cornerstone, les participants ont également pu découvrir les produits de l’entreprise en demandant des démos et en s’entretenant avec des experts. Il y avait beaucoup à apprendre et pour engager les participants, soit via la fondation Cornerstone OnDemand (une organisation à but non lucratif) ou en postulant au prix client RAVE ! Ce que l’on apprécie ? Voir les participants échanger sur les produits en discutant dans les chats dédiés.

 
 
La seconde journée a été plus courte en termes de sessions et les participants ont pu profiter de quelques moments zen en assistant aux médiations de Whil et en pratiquant du yoga. Il suffit parfois de 10 minutes pour relâcher la pression et décompresser !
 

Convergence c’est fini !

Cette première expérience virtuelle de Convergence est terminée et nous avons hâte de vous retrouver à nouveau. En attendant, nous sommes heureux de votre participation et voici un récapitulatif de nos moments préférés sur les réseaux sociaux. A très vite !

 
 
 

 

 

A propos de l'auteur

The Rework Editors

This article was authored or published by Cornerstone's ReWork blog editorial team.

Visit Website Plus de contenu de The Rework Editors
Article précédent
L'intelligence artificielle va humaniser le travail et non le remplacer
L'intelligence artificielle va humaniser le travail et non le remplacer

Article suivant
Convergence Jour 1 : le nouveau monde offre de nouvelles opportunités
Convergence Jour 1 : le nouveau monde offre de nouvelles opportunités